Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

 l'histoire du club en quelques dates

Le Judo, une inspiration de la nature, en France, le Judo apparaît dans les années 1930, mais il se développe surtout après la seconde guerre mondiale sous l'impulsion de Maître Mikinosuke Kawaishi et de Paul Bonet-Maury, président-fondateur de la Fédération Française de Judo en décembre 1946.

Notre club, le Dojo Rhône Vivarais affilié FFJDA, est un club de judo fondé en 1992, il est l’union de quatre clubs :

• DRV-Judo Club Annonéen fondé en Mars 1952 par d’Albert Barrilliot,

• DRV-Judo Club Davézieux fondé en 1982 par Hubert Parat...

• DRV-Judo Club Samauritain fondé en avril 1989 par Eugène Serve le président fondateur, François Rodriguez l’enseignant, et Magali Luquet comme secrétaire.

• DRV-Judo Club Peaugres-Félines fondé en 2016 par François Rodriguez et Yvan Lara, il est une simple régularisation de la section créée en 1995 à Félines.

Les dates :

• 1989 Hubert Parat engage François Rodriguez, pour devenir le professeur du JC Davézieux.

• 1993-97 : c’est la création de l'entente entre Davézieux et Saint Maurice l’Exil, sous le nom DSM (Davézieux - St Maurice). Première appellation du DRV, affilié FFJDA au comité Drôme Ardèche de judo.

• 1998-2004 : l’entente attire d’autres clubs. Le DSM (Davézieux-St Maurice) est renommé le DRV (Dojo Rhône Vivarais). En 1998 le Dojo Rhône Vivarais est constitué : JC Annonéen, JC Roiffieux-Boulieu, JC Peaugres, JC Satillieu. Le premier président du Dojo Rhône Vivarais était Joachim de Oliveira du JC Roiffieux.

• 2004 : c’est l’intégration du JC Chanas avec un changement de président, Joachim laisse son poste à Daniel Saez du JC Davézieux. Daniel a une longue expérience de bénévole. Il a commencé comme judoka au JC Péageois (Péage de Roussillon) dans les années 60, puis le Rhodia club, le JC Annonéen, le Dojo Rhodanien, le JC Davézieux, et enfin le Dojo Rhône Vivarais à sa création en 1992. Daniel est aussi investi dans le collège des ceintures noires, dans le comité Drôme Ardèche (trésorier) et au CDOS. Un parcours admirable qui a été récompensé en 2016 par la médaille d’or de la jeunesse et sport de la ville d’Annonay.

• 2006 : Laurent Chapuis du JC Davézieux devient président et Daniel Saez reprend la trésorerie. C’est aussi la fin de l'entente avec le JC Chanas et le JC Roiffieux Boulieu. Le club historique de Peaugres a été dissous, et à la demande de la municipalité de Peaugres, c’est notre section de Félines qui prend en charge l’activité Judo sur les communes de Félines et Peaugres.

• 2008 : François Rodriguez transmet à son élève la responsabilité du Dojo Rhône Vivarais, après 19 saisons de succès. Malheureusement son successeur n’aura pas le même dévouement pour le club.

• 2010 : Laurent Borello du JC Samauritain devient président du DRV, Arnaud Bertucat du JC Samauritain trésorier du DRV.

• 2012 : Une fusion est réalisée sans concertation avec les responsables du Dojo Rhône Vivarais : le JC Davezieux et le JC Annonéen sont dissous et fondus dans une entente avec toutes les petites sections de Saint Désirat, Villevocance et Peaugres-Félines.

• 2012-2014 : le Président Laurent Borello renomme François Rodriguez comme directeur technique et après deux ans de gestion très compliquée avec la structure ardéchoise, il prend la lourde responsabilité d’exclure les responsables de cette situation, et Laurent Borello entame un programme de reconstruction.

• 2015 : Laurent Borello, passe la main à Yvan LARA, qui est un membre historique du Judo Club Davézieux. Laurent devient trésorier du DRV. C’est la continuité de la reconstruction.

Les municipalités de Davézieux, Peaugres, Félines et Saint Maurice l’Exil accordent à nouveau leur confiance.

Le Dojo Rhône Vivarais retrouve ainsi sa structure originelle : le JC Davézieux, JC Samauritain et le JC Peaugres-Félines. Ceci grâce à la mobilisation des anciens membres du comité directeur, les soutiens du président fondateur du JC Davézieux Hubert Parat et du président fondateur du JC Samauritain Eugène Serve. Le nouveau président et François Rodriguez ont la confiance de leurs ainés pour mener à bien la reconstruction et se projeter vers l’avenir. Ils reçoivent un autre soutien de poids, celui de Christian Véréda, professeur historique du JC Satillieu qui accepte de prendre en main les sections ardéchoises. Christian est vite épaulé par Victoria Cariven, membre du JC Davézieux. Victoria est également secrétaire général du Dojo Rhône Vivarais. Leur travail est une réussite. A Saint Maurice l’Exil Raphael Mandier membre historique du JC Samauritain vient compléter l’équipe technique.

• Depuis 1996, plus de 70 ceintures noires ont été formées, et c’est dans ce vivier que le nouveau bureau est formé. Grace à une trésorerie saine, le club peut se projeter vers l’avenir.

• 2015 : le DRV rejoint l’Union Judo Rhône, créé à Corbas par un grand professeur 6ème DAN, Alain L'herbette membre historique de l’équipe de France. Alain prend en charge le pole compétition. Une grande chance pour tous nos judokas.

• 2018 : le Dojo Rhône Vivarais quitte le comité Drome-Ardèche et rejoint le comité du Rhône.

• 2018 : le DRV accueille une nouvelle recrue, Eva Delvingt. Eva intègre l’équipe technique, et passe son certificat de Qualification professionnel en 2020. Un grand avenir l’attend au club.

• 2020 : l’équipe technique sportive est composée de trois professeurs diplômés d’état, d’une enseignante diplômée d’un certificat de qualification professionnel, et de deux coach éducateurs/ coach compétitions.

• 2021 : le DRV obtient la compétence de l’activité du judo à Annonay. C’est la renaissance du Drvjudo Club Annonéen. Pour l’histoire, le Judo Club Annonéen avait été fondé en 1952 six ans après la création de la Fédération France de Judo, ce qui en faisait l’un des clubs les plus vieux de France. Le DRV est très honoré de la confiance que lui a accordé la municipalité d’Annonay.

Vive le Judo !

0